La construction d’une maison individuelle est un grand projet qui ne laisse que très peu de place au hasard. En effet, outre le terrain ou le financement, la construction en elle-même doit également faire l’objet d’une étude poussée pour pouvoir créer à la fois une maison agréable, pratique, saine et économique, en particulier grâce à son orientation. Plus important qu’il n’y paraît, l’orientation d’une maison permet de bénéficier d’une lumière naturelle suffisante pour pouvoir réaliser des économies au niveau électrique et pour alléger la facture énergétique.

Le PLU, des critères non négociables

Dans la majorité des cas, un Plan Local d’Urbanisme (PLU) peut être instauré. Ce plan, ayant pour but de respecter les critères esthétiques, peut parfois être très rigoureux, en particulier si votre commune accueille des monuments historiques ou inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le PLU regroupe un ensemble de règles et impose par exemple la distance réglementaire devant séparer la rue de votre maison / terrain, les possibilités en matière d’accès piétons et véhicules, les dimensions de la construction, les couleurs utilisables pour la façade, etc. 

Le respect du PLU est donc la première chose à faire pour construire votre maison et bien l’orienter. En règle générale, les pièces de vie sont orientées vers le sud afin de gagner un maximum de lumière naturelle, les chambres et la cuisine plutôt à l’est ou l’ouest, tandis que les pièces de passage (toilettes, salle d’eau, salle de bain, garage, buanderie, etc.) sont plutôt orientées vers le nord. La cuisine, quant à elle, peut être orientée de n’importe quelle façon, en particulier si elle est ouverte sur la pièce de vie. L’utilisation des appareils électroménagers génère de la chaleur, pouvant compenser son exposition. En général, elle est à orientation double (sud-est ou sud-ouest).

En général, un constructeur de maison individuelle à Nantes vous accompagne pour répartir les différentes ouvertures afin de maximiser, pour chaque pièce, sa luminosité :

  • 50% des ouvertures sont au sud 
  • 40% réparties entre l’est et l’ouest
  • 10% au nord.

Pour pouvoir respecter la réglementation thermique de 2012, 1/6 de la surface totale doit être vitrée, à l’aide de fenêtre, baies et porte vitrées. Néanmoins, cette portion peut être étendue si votre projet de construction induit l’installation d’une véranda ou d’un jardin d’hiver.

Améliorer son confort et faire des économies

En maximisant la luminosité, non seulement vous améliorez votre confort de vie avec une une abondance de lumière naturelle dans les pièces de vie, ce qui joue directement sur votre facture électrique et énergétique. En effet, une pièce lumineuse permet d’éviter la surpopulation d’appliques ou de lumières d’appoint indispensables (lampes à poser, lampadaires, etc.). Les lampes peuvent alors être relayées à leur simple aspect esthétique plus que l’aspect pratique et fonctionnel. De plus, une pièce bien éclairée permet d’être chauffée naturellement, permettant ainsi de faire des économies sur le chauffage.

Attention : pour les économies d’énergie, il est essentiel d’avoir une bonne isolation et de sélectionner des matériaux de qualité disposant de qualité d’inertie. En effet, des briques creuses, thermo briques ou ytong permettant de conserver la chaleur en hiver (couplé par exemple à un bardage isolant extérieur) et d’absorber la chaleur résiduelle en été par la  restitution de la fraîcheur des matériaux, sans pour autant vous permettre de vous passer de clim (en cas de très forte chaleur sur une période plus ou moins longue).

L’orientation de la maison et la répartition des ouvertures vous permettent également de favoriser le flux d’air et pouvoir créer des couloirs d’air pour l’aération de la maison et évacuer plus facilement la chaleur l’été. Malgré les obligations légales et du PLU, ne perdez pas de vue qu’il s’agit de votre projet. Si votre objectif est de créer une maison moderne et esthétique, vous pouvez multiplier les ouvertures (avec un jardin d’hiver ou une véranda par exemple), mais également créer des puits de lumière et des lucarnes pour un apport maximal de lumière naturelle.